La météo nous promet une superbe journée, nous partons donc après le petit-déjeuner pour "les îles". Pour se faire, nous prenons le Vaporetto tout près de la place Saint Marc, et en route pour Murano, notre première "escale".

Nous nous éloignons doucement de Venise, et 20 mn plus tard, nous arrivons à Murano, distante de 5 km.

05 02 0 VENISE05

Murano, petite île de 1,17 km2 est célèbre dans le monde entier pour ses verres soufflés. Pourquoi les verriers se sont-ils retrouvés ici ? Eh bien, parce qu'en 1201, un décret fut voté à Venise obligeant les verriers à installer leur fours hors de la cité, ceci afin d'éviter les nombreux incendies qui se déclaraient alors. De plus, sur l'île, les secrets de fabrication étaient plus faciles à garder.

A notre arrivée, nous entrons dans la première fabrique ouverte, et sommes accueillis par un maître-verrier et son aide, qui proposent de nous montrer leur savoir-faire.05 02 1 MURANO00

Lustre entièrement en verre :05 02 1 MURANO02

L'homme, fidèle à son habitude "touche". Ici, pour voir si les cannes sont chaudes. Elles le sont, mais cela reste supportable.05 02 1 MURANO04

Le maître-verrier (35 ans d'expérience) réalise une carafe en quelques minutes.05 02 1 MURANO08

Je vous propose de regarder la vidéo, les images sont plus parlantes qu'un discours :

 Le maître réalise ensuite, toujours en quelques minutes, un cheval cabré :

05 02 1 MURANO10Là, la température du verre avoisine encore les 600 degrés...

05 02 1 MURANO11Vous l'aurez compris, le verre est omniprésent ; ici, un boulier géant, dont les "boules" sont réalisées en verre. Plutôt fragile comme déco...

05 02 1 MURANO14La balade est agréable, les bâtiments sont moins hauts qu'à Venise, on a  une impression de clarté et d'espace. Et puis il y a beaucoup moins de monde.

05 02 1 MURANO15Nous apprécions de flâner tranquillement le long du canal.

05 02 1 MURANO17Devant l'église Santo Stefano, se trouve une très belle sculpture en verre intitulée "cristal" :

05 02 1 MURANO18L'église fut édifiée au 11ème siècle et la façade fut refaite au 18ème siècle.

05 02 1 MURANO19On commence à trouver de la couleur sur les façades, c'est un avant-goût de Burano ;-) En arrière plan l'église San Pietro Martire 

05 02 1 MURANO25et son joli clocher :

05 02 1 MURANO21La basilique Santa Maria e Donato, édifiée au 12ème siècle est dédiée à Saint Donat qui aurait triomphé d'un dragon. Les reliques du Saint... et du dragon - il s'agirait de côtes de cétacés- sont conservées dans la basilique.

05 02 1 MURANO29Nous reprenons le Vaporetto pour nous rendre à Burano. Nous longeons l'île de Murano et ses nombreuses manufactures de verre installées le long du canal.

05 02 1 MURANO32Dès que nous accostons à Burano, nous sommes assaillis par une explosion de couleurs ! Dans ce petit village souvent pris dans les brumes, les pêcheurs avaient pris l'habitude de peindre leurs maisons de couleurs vives afin de les identifier plus facilement. La tradition est restée, même si aujourd'hui, il reste peu de pêcheurs sur l'île. 

05 02 2 BURANO02L'autre spécialité de Burano est la fabrication de dentelles. Un point (le punta in aira) a vu le jour ici au 16ème siècle.  Ce fut une industrie florissante jusqu'au 18ème siècle. Aujourd'hui, ne reste pratiquement plus de dentellières sur l'île, et le fameux point ne se  voit que dans le petit musée dédié à la dentelle.

05 02 2 BURANO06Il paraît que l'été, l'île est envahie de touristes. Pour ce qui nous concerne, on ne peut pas dire qu'ils nous ont beaucoup dérangés ;)

05 02 2 BURANO09Ca, c'est une photo compromettante, pour montrer à Julie que son idole n'est pas toujours fidèle !

05 02 2 BURANO12Le pont "pontinello", tout en bois, qui enjambe le canal :

05 02 2 BURANO13Chaque parcelle de mur est peinte d'une couleur différente... impressionnant !

05 02 2 BURANO17Les photos suivantes sont destinées à ma copine Jeannette... une idée d'occupation pour tes longues soirées d'hiver !!!! et celles-là, elles ne gèlent pas et y a pas besoin de les arroser...

05 02 2

05 02 2 BURANO20Allez, une petite dernière, avant de reprendre le Vaporetto :

05 02 2 BURANO26Comme il n'est pas très tard, nous décidons de suivre les conseils de la touriste Française avec qui nous avons voyagé à l'aller, et de descendre à l'arrêt "cimetere san Michele" pour découvrir ce lieu étrange.

C'est pour des raisons sanitaires évidentes à comprendre, qu'en 1837 la République de Venise décidât de réunir deux îles indépendantes de la cité, pour les transformer en cimetière. Encore aujourd'hui, les Véntiens effectuent leur dernier voyage en gondole, le lieux n'étant accessible que par voie maritime...

A l'entrée, se trouvent des cloîtres qui renferment les sépultures les plus anciennes, au milieu d'un jardin verdoyant.

05 02 3 CIMETIERE00

Une très belle mosaïque malheureusement fort abimée orne l'un des murs :05 02 3 CIMETIERE02

05 02 3 CIMETIERE03Mais ce qui nous surprend le plus est sans aucun doute les sépultures en hauteur (nous pensons que c'est pour gagner de la place)

05 02 3 CIMETIERE04

Le colombarium est beaucoup plus "coloré" que ceux que nous connaissons, et le côté "escalier" allège l'ensemble.05 02 3 CIMETIERE05

Tous ces "murs" sont impressionnants ; il y a des échelles mobiles un peu partout, pour permettre aux famille de monter fleurir leurs défunts.05 02 3 CIMETIERE06

Le cimetière est divisé selon les religions des défunts. Ainsi, on retrouve des divisions catholiques, orthodoxes ou évangélistes. Et ici, les tombes sont "classiques". Les plus anciennes que nous ayons vues sont de 1760.

05 02 3 CIMETIERE10Comme dans tout cimetière, il y a de très beaux monuments :

05 02 3 CIMETIERE12

05 02 3 CIMETIERE13

05 02 3 CIMETIERE15Le cloître du monastère de San Michele date du 12ème siècle.

05 02 3 CIMETIERE17En son centre, un joli puits en marbre bicolore :

05 02 3 CIMETIERE18

L'église San Michele in Isola fut construite en 1469 :

05 02 3 CIMETIERE22Nous quittons cet endroit particulier,

05 02 3 CIMETIERE23et regagnons Venise, toujours en Vaporetto.

05 02 4 VENISE04Nous sommes doublés par la police locale... notre Vaporetto allait un peu vite, nous avons eu peur de nous faire arrêter ! 

05 02 4 VENISE10Nous découvrons de nouveaux détails, ici le fronton de l'église San Simeone Piccolo

05 02 4 VENISE15et la statue du Rédempteur qui domine l'imposant dôme en cuivre de cette église :

05 02 4 VENISE16Nous passons ensuite devant l'église des Jésuites (Chiesa dei Gesuiti)

05 02 4 VENISE25Puis la place Saint Marc se profile à l'horizon, nous allons pouvoir récupérer car cette journée fut bien occupée !.

05 02 4 VENISE26

A bientôt...