Cela fait un petit moment que l'Homme rêvait d'une enseigne pour son garage. Mais vous le connaissez, il ne voulait pas de l'enseigne à Mr Tout Le Monde, il voulait un truc bien à lui... Il a fini par dénicher sur le net plusieurs idées, et avec la complicité de son copain Bernard, il a pu réaliser son délire !. 
Voici la réalisation "pas à pas" :
Tout à commencé avec une plaque d'aluminium de 4 mm d'épaisseur et une pointe à tracer.

Puis l'Homme a reproduit sur du papier sa future enseigne. Il a posé le papier sur la plaque, et a tracé au crayon les contours.

Il faut maintenant découper la plaque. L'Homme commence par percer des trous à chaque angle pour éviter de tourner avec la scie sauteuse. 

 Et voilà le travail ! Le support est maintenant terminé.

Pour fixer son enseigne, l'Homme a choisi une vieille clé à molette, qu'il a rallongée pour qu'elle atteigne la dimension souhaitée.

Pour cacher le scellement dans le mur du garage, il a confectionné un gros écrou.

Essai "à blanc" de l'enseigne (recouverte d'une couche d'apprêt) et de sa fixation. 

 La clé est fixée au mur, il installe l'enseigne pour un premier aperçu :

 Maintenant, il faut passer à l'étape "peinture". Et c'est là qu'intervient Bernard. La plaque part dans son atelier, où Jeannette suit l'évolution et m'envoie les photos... 

 Le "sujet" choisi par l'Homme commence à se révéler... la tête de mort est criante de vérité, et le relief donné aux bielles est impressionnant.

Les couleurs du contour s'harmoniseront avec les pierres et les tuiles du garage. 

 Admirez le travail : le reflet des lunettes, le détail de la bride du casque, sans parler du dégradé de couleurs...

Dernière étape avant l'installation : la pose du vernis pour que les intempéries ne l’abîment pas. 
Par une belle après-midi ensoleillée, l'enseigne est "inaugurée" :

 Recto-verso, le boulot est aussi beau...

1

La glycine lui offre un écrin de verdure :

Pour terminer, les deux protagonistes qui admirent leur oeuvre :