Vézelay est connue comme un lieu de pélerinage incontournable sur la route de Compostelle. Mais c'est également un charmant village perché sur une colline entre Auxerre et Avallon. Nous avons profité de notre escapade en Bourgogne chez mon amie d'enfance pour aller le visiter. Vous me suivez ?P1040654Tout d'abord j'ai été surprise par la taille de la cité : je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus grand : il n'y a ici que 450 habitants alors qu'elle voit passer plus d'un million de visiteurs par an !P1040597

P1040598Le long de la rue principale (appelée aussi "colline des pélerins" car ça grimpe pour arriver jusqu'à la Basilique) on trouve beaucoup de jolies maisons médiévales en pierres ou à colombages.

P1040596

P1040601Bon nombre de personnages célèbres vécurent ici : Romain Rolland, Max-Pol Fouchet ou Jules Roy.

P1040607

P1040644

P1040646Quelques portes prises au hasard... ce sont d'honorables vieilles dames...

P1040647

P1040592Nous passons devant "l'ancienne église Saint Pierre" qui fait face à la basilique.

P1040600Elle fut construite au 12ème siècle, le clocher s'effondra en 1587 et fut remplacé par une "tour" dans laquelle une horloge fut installée en  1688. Elle deviendra "la tour de l'Horloge" et elle domine la rue principale.

P1040591Et voici la basilique Sainte-Marie-Madeleine, chef d'oeuvre de l'architecture romane, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, qui fut édifiée au 11ème siècle.

P1040602Ses dimensions sont imposantes : 120 mètres de long avec deux tours qui culminent à 35 mètres, 

P1040617

P1040618

P1040639Détail du tympan et des voussures (1856) représentant le jugement dernier :

P1040606

C'est d'ici que partirent 3 croisades : en 1096, sous le règne de Urbain II, en 1146 par Robert de Clairvaux et en 1190 où Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion s'y donnent rendez-vous pour la 3ème croisade. 

L'abbaye connaît ensuite la déchéance car elle est alors dirigée par l'Abbé Hugues,  homme corrompu qui dilapide toutes les richesses qu'elle contient. Durant des siècles, l'abbaye est en pleine décadence et la ville connaît de nombreux sièges et combats qui l'appauvrissent toujours un peu plus.

L'abbaye fut sauvée de la destruction en 1934 par Prosper Mérimée car après la révolution, elle servait de... carrière de pierres pour les constructions avoisinantes !. Les travaux de rénovation débutèrent en 1840 et durèrent plus de 20 ans. Ils étaient dirigés par l'architecte Viollet Le Duc.

A partir des années 1870, Vézelay conaît un renouveau, notamment grâce à la restitution à l'abbaye par l'Evêque de Sens des reliques de Sainte Madeleine. Les pélerinages sont rétablis et en 1920, ce qui n'était alors qu'une église abbatiale reçoit le titre de "basilique du Vatican" confirmant ainsi son importance pour les chrétiens.

Quand on pénètre dans la basilique, on arrive dans le "Narthex", sorte "d'avant nef" ou les processions se mettaient en place avant de pénétrer dans la basilique par un grand  portail central.

P1040610La nef mesure 62 mètres, avec des voûtes de plus de 20 mètres :

P1040609Détail des sculptures :

P1040611Nous contournons la basilique et passons la "porte neuve" 

P1040645pour nous rendre sur la "terrasse", vaste esplanade ombragée par d'énormes marronniers.

P1040619C'est ici que s'élevait autrefois le "château des abbés" détruit à la Révolution.

P1040626La ville est entourée de remparts qui épousent la forme de la colline et d'où l'on a une magnifique vue sur la campagne environnante.

P1040625Au pied de la cité, s'étendent les vignobles de Vézelay, qui produisent un vin léger, rouge ou blanc qui possède depuis 2017 l'appellation "le Vézelay".

P1040633A l'extérieur de l'enceinte, où se trouvent hôtels et restaurants, il y a aussi quelques maisons "bourgeoises" nichées dans la verdure :

P1040655Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Chablis, où se tenait une "fête du vin". Il y avait beaucoup d'ambiance dans les rues, la manifestation touchait à sa fin et visiblement certaines personnes avaient "goûté" un certain nombre de crus...

Ici, l'un des magasins de vins les plus célèbres de la ville, à la façade ornée de vignes :

P1040657La pénombre s'installe doucement sur le clocher de l'église Saint Martin

P1040658

P1040659La ville était gardée au Moyen-Age par une imposante porte, la porte "Noël" ou porte "Saint Pierre" :

P1040660Nous sommes propulsés du Moyen-Age à "retour vers le futur" avec un "monstre" exposé par les viticulteurs... on dirait un engin venu de l'espace !. C'est articulé de partout, monté sur vérins, ça fiche la trouille 😱

P1040662Puis nous terminons la soirée à Joigny, au restaurant "Rive Gauche" sur les bords de l'Yonne,

IMG_4952Nous y avons très bien mangé (foie gras, rouget et daurade aux petits légumes de saison et pour terminer une superbe assiette de poire pochée au sirop d'érable, glace vanille et crumble croustillant...)

IMG_4954Après ça, retour maison pour un gros dodo car demain matin nous partons de bonne heure pour le marché au truffes de Noyers sur Serein !.

A bientôt !