Lorsque j'ai préparé notre périple, Los Angeles m'a posé problème : il y a beaucoup de choses qui nous intéressaient, mais la circulation et les distances à couvrir me paraissaient insurmontables. Alors j'ai fouiné sur internet à la recherche d'une solution... et j'ai trouvé 🧐 

Un tour de Los Angeles, avec un guide Français, qui vient vous chercher et vous raccompagne sur votre lieu de résidence et vous fait découvrir la ville dans sa confortable berline, juste pour vous !.

A l'heure dite, Romain, notre guide, se gare devant notre gîte. Une fois les présentations faites, il nous annonce le programme de la journée et nous démarrons. direction "Downtown", le quartier d'affaires que nous sillonnons pour prendre la mesure des gratte-ciels.
07 24 LOS ANGELES (2)
 Nous passons devant le "Los Angeles Music Center" aux formes futuristes07 24 LOS ANGELES (4)Un peu plus loin, un poteau indicateur avec les directions et les distances de toutes les villes jumelées avec Los Angeles. Nous découvrons ainsi que nous sommes à 5.755 miles de Bordeaux 😄

07 24 LOS ANGELES (7)
Nous nous arrêtons pour découvrir le plus vieux quartier de Los Angeles, lorsqu'une mission espagnole s'y installe en 1781. Il y a alors une quinzaine de familles dans ce qui n'est alors qu'un "pueblo" (village)07 24 LOS ANGELES (12)

Romain nous emmène visiter "Avila Adobe", la plus vieille maison de Los Angeles, qui fut construite en 181807 24 LOS ANGELES (17)Elle est parfaitement rénovée et on y trouve mobilier et objets de la vie quotidienne de l'époque
07 24 LOS ANGELES (19)La salle à manger :07 24 LOS ANGELES (20)Le salon (bon, ok, le ventilateur n'est pas d'époque 😆... mais il faisait tellement chaud...)

07 24 LOS ANGELES (24)Le bureau :07 24 LOS ANGELES (21)

La cuisine :07 24 LOS ANGELES (22) La chambre :07 24 LOS ANGELES (25)

Le jardin intérieur :07 24 LOS ANGELES (17)dans lequel les figuiers de Barbarie s'épanouissent. 07 24 LOS ANGELES (29)Chez nous les amoureux gravent leurs initiales sur l'écorce des arbres, ici ils s'adaptent 😆... pas évident, parce que ça pique...07 24 LOS ANGELES (30)Depuis la terrasse, on a une très belle vue sur "Union Station", la gare de Los Angeles07 24 LOS ANGELES (31)Nous déambulons dans le quartier El Pueblo, où il y a un marché et plein de magasins Mexicains :

07 24 LOS ANGELES (33)

Juste en face, se trouve la 1ère caserne de pompiers de la ville. On peut y voir l'ancêtre du camion citerne, en fait une calèche, tirée par des chevaux qui contenait une réserve d'eau.
07 24 LOS ANGELES (36)

07 24 LOS ANGELES (44)

Ici, la sirène de l'époque :07 24 LOS ANGELES (41)Devant la caserne, il y a un petit square ombragé :07 24 LOS ANGELES (50)Nous quittons le quartier en passant devant l'église "Notre Dame la Reine des Anges" (Nuestra Senora la Reina do Los Angeles), 1ère église de la ville constuite en 181407 24 LOS ANGELES (51)Nous partons en direction de l'observatoire situé dans "Griffith Park". Nous passons devant l'hôtel de ville :
07 24 LOS ANGELES (52)Puis devant la cathédrale... d'architecture plutôt surprenante :07 24 LOS ANGELES (53)Nous approchons de notre deuxième étape :07 24 LOS ANGELES (76)Il y a beaucoup de monde, les parkings sont pleins, aussi Romain nous dépose au bas de la côte, et nous montons tranquillement jusqu'à l'esplanade où l'observatoire se dresse. Nous avons une jolie vue, d'abord sur la ville :07 24 LOS ANGELES (59)puis sur l'observatoire

07 24 LOS ANGELES (60)avant d'arriver sur l'esplanade

07 24 LOS ANGELES (62)Depuis les terrasses de l'observatoire, on a un beau point de vue sur la ville :

07 24 LOS ANGELES (73)mais aussi sur le "Hollywood sign" que nous irons voir de plus près tout à l'heure07 24 LOS ANGELES (85)Tout en haut de l'observatoire, on peut voir l'un des premiers téléscopes qui y ont été installés et qui est de fabrication française 🇫🇷

07 24 LOS ANGELES (72)Sur l'esplanade, on trouve un buste de James Dean, car c'est ici qu'ont été tournées les scènes les plus marquantes de "La Fureur de Vivre".

07 24 LOS ANGELES (66)

Nous retrouvons Romain en bas de la colline, et il nous rapproche de "Hollywood Sign", ces lettres monumentales érigées sur le Mont Lee et connues dans le monde entier. Elles sont situées à plus de 400 mètres de hauteur et il est formellement interdit d'y accéder.
07 24 LOS ANGELES (81)

Petite photo de famille avec les fameuses lettres en arrière plan :07 24 LOS ANGELES (79)

Sur la colline, de nombreuses vignes sont plantées, et juste en face, noyées dans la verdure, quelques jolies maison de Bervely Hills avec au fond le barrage qui alimente une partie de la ville en électricité :07 24 LOS ANGELES (82)

Nous redescendons dans la ville, pour aller déambuler sur Hollywood Boulevard, autre lieu incontournable ! Quelques "trucks" croisés lors de notre balade, d'abord sans alcool...07 24 LOS ANGELES (63)puis avec !
07 24 LOS ANGELES (9)

L'Homme s'amuse  à imiter Charlot assis sur un banc dans le jardin de l'hôtel Roosevelt 😁
07 24 LOS ANGELES (87)

Devant le Grauman's Chinese Theatre (un tournage était en préparation, impossible de faire des photos...), beaucoup de stars ont immortalisé leur passage en laissant leurs empreintes dans du ciment frais. Ici, notre cow-boy préféré 😍07 24 LOS ANGELES (93)

Je marche enfin sur le célèbre "Walk of fame" et ses étoiles de célébrités (comme les falaises d'Etretat, cet endroit est pour moi un rêve d'ado 😍) :07 24 LOS ANGELES (97)Il fut créé en 1958 pour rendre hommage aux artistes travaillant dans l'industrie du divertissement.07 24 LOS ANGELES (90)
Romain nous explique que pour avoir son étoile, il faut la demander... et la payer.... chaque année... en cas de décès ce sont les héritiers qui doivent payer faute de quoi l'étoile est retirée...07 24 LOS ANGELES (112)Autre anecdote : la seule étoile à être accrochée au mur qui jouxte le Walk of Fame est celle de Muhammad Ali, qui avait expressément demandé à ce qu'il en soit ainsi par respect pour ses origines religieuses (on ne "piétine pas le nom du prophète"). De plus, en tant que boxeur, être au sol représentait une défaite.07 24 LOS ANGELES (99)Et l'étoile la plus "tagguée" du moment...07 24 LOS ANGELES (111)Elle est nettoyée tous les jours... et deux jours après notre passage, elle a même été détruite à coup de pioche 😱

Nous entrons dans le Hollywood and Highland Center, où sont remis chaque année les oscars du cinéma.

07 24 LOS ANGELES (100)Nous n'avons pas monté les marches de Cannes, mais celles des oscars, c'est pas mal non plus 🙃07 24 LOS ANGELES (102)

Les éléphants sur l'esplanade du Hollywood and Highland Center :07 24 LOS ANGELES (104)

De là, part "la route pour Hollywood"07 24 LOS ANGELES (107)chemin réalisé en céramiques, où des personnalités du cinéma ont témoigné sur la manière dont elles étaient arrivés à faire carrière à Hollywood07 24 LOS ANGELES (108)une actrice a révélé que la seule manière d'y parvenir.... c'est de "coucher"... aussi au bout de la route, trouve t'on ce lit qui fait fait à la colline d'Hollywood Sign !

07 24 LOS ANGELES (105)

A l'opposé, en revenant sur Hollywood Bd, on voit El Capitan Theatre, ouvert en 1926 et qui a accueilli nombre de premières de films célèbres. Aujourd'hui, il abrite une salle de cinéma, mais également des bureaux, des boutiques et un studio de télévision.

07 24 LOS ANGELES (109)

Maintenant, direction les quartiers chics, de Rodeo Drive à Berverly Hills...07 24 LOS ANGELES (117)

C'est beaucoup plus "aéré", on y croise moins de voitures...07 24 LOS ANGELES (114)mais quelles voitures 🤑

Sur Rodeo Drive, nous passons devant le palais (12 Mln$) du célèbre designer "Bijan" , et sa non moins célèbre Rolls Royce jaune, aux couleurs de son magasin. Comble du raffinement, le parcmètre est également jaune et "logoté" Bijan 😳... j'envisage de faire pareil devant chez nous 😂

07 24 LOS ANGELES (121)Nous parcourons ensuite Beverly Hills. Ici, pas le droit de s'arrêter. Romain roule doucement et nous indique les demeures des célébrités, de Michael Jackson à George Clooney en passant par Johny Deep ! Mais ces maisons sont nichées au creux de la verdure, on ne voit pas grand chose de la rue. Heureusement il y a des gens qui se cachent moins, et on peut admirer tous les styles de maisons !

07 24 LOS ANGELES (123)

07 24 LOS ANGELES (126)

Et voici la villa la plus chère actuellement en vente... pour 250 millions de dollars... oui, vous avez bien lu. Mais pour ce prix-là, vous avez non seulement un spa, une piscine à débordements ou une salle de bowling, mais également une quinzaine de voitures de collection et d'un hélicoptère sur le toit (on l'aperçoit, à gauche...)07 24 LOS ANGELES (130)

Comble du bon goût, à chaque extrémité de la terrasse, une tête de crocodile argenté...07 24 LOS ANGELES (131)

De la rue, les photos ne rendent pas grand chose. Mais si vous avez quelques économies de côté et que cela vous tente, allez faire un tour sur le lien suivant, vous aurez une vue d'ensemble de ce délire Hollywoodien ! Quand vous serez propriétaires, prévenez-moi, je viendrais vous rendre visite 🤣

La villa la plus chère des Etats-Unis à vendre pour 250 millions de dollars

Los Angeles détient la villa la plus chère des Etats-Unis. Constituée de 21 salles de bain, 12 chambres, une salle de cinéma et de bowling entre autres, ce domaine situé au 924 Bel Air Road se négocie pour la modique somme de 250 millions de dollars. Sortez le chéquier.

https://www.lexpress.fr

Nous partons maintenant pour la dernière étape de notre circuit, Santa Monica, célèbre station balnéaire sur l'océan pacifique. Nous nous promenons sur le Pier. Il fait très beau, il y a beaucoup de monde.

07 24 LOS ANGELES (134)On a même vu Donald qui chantait en jouant de la guitare... si, si, je vous jure !

07 24 LOS ANGELES (140)Ici, la police veille, avec une toute petite voiture qui se remarque à peine...07 24 LOS ANGELES (142)mais cela ne pertube pas ce pêcheur solitaire...

07 24 LOS ANGELES (143)

Santa Monica, c'est aussi l'endroit où la route 66 prend fin... tout comme notre périple à travers la ville.

07 24 LOS ANGELES (135)Il est donc temps de quitter Romain, notre sympatique guide, avec qui nous avons passé une journée fantastique !
07 24 LOS ANGELES (148)

Si vous faites étape un jour à Los Angeles et que vous avez envie de vous offrir une visite privée fort agréable, faites appel à lui sans hésiter, franchement vous ne le regretterez pas !