La route 66 reliait Chicago et Santa Monica, soit plus de 3.500 km entre 1926 et 1985 date à laquelle elle fut déclassée. Elle traverse 8 états et est aujourd'hui une route mythique pour les amoureux de vieilles voitures. Nous ne pouvions passer à côté pour rejoindre Los Angeles !.

07 20 3 SELIGMAN (15)Nous quittons donc le Grand Canyon pour Williams, dernière ville traversée par la route 66 avant son déclassement. C'est aussi d'ici que partent les trains pour le Grand Canyon (je vous en ai parlé dans l'article précédent, vous vous souvenez 😏). Voici l'ancêtre du train actuel :

07 20 1 WILLIAMS (2)Devant l'office de tourisme, j'ai enfin pu photographier "Smokey", l'ours sentinelle que l'on trouve un peu partout dans les parcs et qui indique le risque d'incendie au jour le jour... très souvent il était "hight", l'actualité à Sequoia ayant été dramatique juste après notre passage.

07 20 1 WILLIAMS (1)Cette petite bourgade de 3.000 habitants vit aujourd'hui du tourisme de la Route 66. Un peu partout on trouve des traces de ce que fut la grande époque : pompes à essence,

07 20 1 WILLIAMS (11)

07 20 1 WILLIAMS (21)pick-up... pas toujours imposant 🤔 :

07 20 1 WILLIAMS (17)"indiens dans la ville" :07 20 1 WILLIAMS (19)et bien sûr "belles américaines" 😄07 20 1 WILLIAMS (12)A la sortie de la ville, il y a un parc animalier, "Bearizona", où comme son nom l'indique, on peut voir des ours en "semi-liberté". Comme nous n'avons pas eu la chance (ou pas...) d'en croiser dans les parcs, nous sommes allés le visiter.
07 20 2 BEARIZONA (1)
Le circuit s'effectue en voiture, bien sûr, et vitres fermées !. Il n'y a pas que des ours, mais également de grands animaux que l'on trouve dans le Nord de l'Amérique. Nous commençons par les "Deers", cousins de nos cervidés.

07 20 2 BEARIZONA (4)Viennent ensuite les "Wolves" (loups)07 20 2 BEARIZONA (11)Puis les "Junior Black Bears", les ours âgés de 1 à 3 ans. Les soigneurs apportaient le déjeuner, les animaux ne s'occupaient pas du tout de nous !07 20 2 BEARIZONA (14)Nous passons ensuite dans le périmètre des "Bisons" (je ne traduis pas, vous me suivez 🧐). Ici, un "White Bison" 

07 20 2 BEARIZONA (19)et là une famille de "Black Bisons" (les deux taches marron clair étant les bébés...)

07 20 2 BEARIZONA (23)

Papa bison n'a pas l'air spécialement aimable...07 20 2 BEARIZONA (24)

Dans l'avant dernier enclos, ce sont des "Rocky Mountain Bighorn Sheep" (mouflon)07 20 2 BEARIZONA (28)Et nous terminons par l'enclos des "Black Bears". Nous avons pu en admirer pas mal, mais les photos ne rendent rien à travers les vitres de la voiture. Voici les deux "rescapées" qui ne sont ni floues, ni à contre jour !

07 20 2 BEARIZONA (34)

07 20 2 BEARIZONA (44)

La seconde partie du parc se visite à pied, les animaux vivant dans de vastes enclos et non plus dans la forêt.

J'ai trouvé ce petit mammifère très mignon, mais j'ignore son nom... alors si vous avez une idée, elle est la bienvenue 😄
07 20 2 BEARIZONA (41)Bien au chaud dans un bâtiment de bois, un jeune Deer est en train de faire la sieste. Comme nos faons, il a des taches blanches sur le dos.

07 20 2 BEARIZONA (48)

Nous avons droit au show d'une "River Otter" (loutre de rivière), qui s'assurait, avant chaque plongeon, que son public était attentif !07 20 2 BEARIZONA (55)J'ai beaucoup aimé l'enclos des bébés "bears"... de grosses peluches toutes pataudes qu'on aurait envie de caliner.... mais quand ça grogne, on voit que finalement ça n'est pas aussi mimi que ça...

07 20 2 BEARIZONA (50)Le parc a accueilli dernièrement un jaguar américain (il a la particularité d'être noir, mais on voit bien les taches caractéristiques des jaguars que nous connaissons). J'aurais bien aimé voir sa tête, mais c'était l'heure de la sieste... et comme tous les félins, la sieste, c'est sacré !!!

07 20 2 BEARIZONA (61)Une petite dernière avant de quitter le parc...qui a dit qu'un ours, c'était méchant 😝07 20 2 BEARIZONA (58)Nous quittons Williams pour Seligman, notre étape pour la nuit. Nous avons un peu galéré car je voulais absolument prendre la "Mother Road" et non l'Interstate 40, mais visiblement, cette portion de la Route 66 n'existe plus, il nous a fallu prendre l'autoroute sur une vingtaine de kilomètres avant de trouver une sortie qui nous a remis sur la "Historic Route 66".

Seligman est une minuscule bourgade de 450 habitants qui a été à l'origine de la préservation de la route 66 après la construction de l'autoroute.En gros, il n'y a qu'une voie qui traverse la ville, c'est la...07 20 3 SELIGMAN (23)

Nous nous posons à l'hôtel, SELIGMAN MOTEL

petit motel traditionnel, typique "route 66", mais dont toutes les chambres sont décorées suivant un thème. Pour nous c'était "Western" :
07 20 3 SELIGMAN (1)

07 20 3 SELIGMAN (2)mais il y avait aussi "Harley", "Elvis" ou "Country".

Avant le dîner, nous sommes allés nous balader :

07 20 3 SELIGMAN (9)

07 20 3 SELIGMAN (7)

Ici, c'est le paradis des veilles américaines... qui roulent encore...07 20 3 SELIGMAN (8)

... ou pas...
07 20 3 SELIGMAN (16)

A 4 roues, mais aussi à 2 :07 20 3 SELIGMAN (19)

Les vieux pick-up sont "customisés Cars" :07 20 3 SELIGMAN (22)

Dans une boutique d'antiquités, on a retrouvé des touristes perdus depuis un moment 🤣
07 20 3 SELIGMAN (31)Et puis des voitures...

07 20 3 SELIGMAN (33)

Encore des voitures...07 20 3 SELIGMAN (36)

Toujours des voitures....

07 20 3 SELIGMAN (17)

07 20 3 SELIGMAN (20)

Inutile de vous dire que l'Homme trouve son bonheur dans les guimbardes rouillées... et ça lui donne des idées 🤨