La distance entre Luso et Aveiro n'est pas très longue, par contre nous traversons la campagne qui a été ravagée par des incendies il y a 2 ou 3 ans. La nature reprend ses droits, les eucalyptus forment de petits bosquets au milieu des troncs calcinés. Cela a une allure lunaire d'une grande tristesse...

Comme à l'accoutumée, nous commençons par chercher l'hôtel pour y déposer les bagages... et là.... surprise !!!!

Dans tout circuit, il y le top... et le flop. Eh bien l'hébergement d'Aveiro sera le flop de notre séjour. J'ai laissé le commentaire qui convient sur Tripadvisor et prévenu notre agence de voyage, mais juste pour vous montrer ce qui nous est arrivé, regardez :

Lorsque vous tapez le nom de l'hôtel sur internet, voici la 1ère photo qui s'affiche :

07 21 AVEIRO05

 

Plutôt sympa, non ? En fait, cet hôtel est un palace, situé au bout de la rue où se trouve l'hôtel en question, qui ressemble à ça :07 21 AVEIROOuais, moins sexy hein ! Et encore, vous n'avez rien vu !. En route pour la visite de notre "suite" : voici le second "lit" de la chambre "triple" ;

07 21 AVEIRO02La salle de bains et dans le même style... ça donne envie, hein :

07 21 AVEIRO03Et cerise sur le gâteau, la "vue" depuis la fenêtre de la chambre, ça en jette, non ????

07 03 AVEIRO04Je vous passe les désagréments sonores, quand des énergumènes sont rentrés à pas d'heure en hurlant dans le couloir et en tapant des pieds dans l'escalier : un troupeau d'éléphants aurait été moins bruyant. Bref, nous avons passé une nuit "d'enfer" : on s'est couchés le plus tard possible, on s'est levés hyper tôt et on est partis sans demander notre reste et sans même prendre le petit-déjeuner.... servi dans un bistrot du coin car "l'hôtel" n'est même pas capable d'assurer la prestation !.

Cela dit, nous avons quand même pris le temps de découvrir la ville. Aveiro a pour activités principales la pêche et l'exploitation des marais salants. Elle est traversée par plusieurs canaux, d'où son surnom de "Venise Portugaise". Ici, pas de gondoles, mais des "moliceiros" barques à fond plat décorées de peintures souvent humoristiques. 

07 21 AVEIRO18

07 21 AVEIRO16Voici quelques moliceiros qui ont bien plu à l'Homme, allez savoir pourquoi...

07 21 AVEIRO21

07 21 AVEIRO60

07 21 AVEIRO61Nous embarquons à bord de l'un d'eux pour une balade de 30 mn environ.

Nous prenons le canal principal, d'où l'on a une belle vue sur la ville :

07 21 AVEIRO31Nous passons sous le plus ancien pont :

07 21 AVEIRO22Et découvrons de jolies façades décorées le long du canal :

07 21 AVEIRO26

07 21 AVEIRO28

07 21 AVEIRO36Nous longeons les marais salants qui existent depuis le 16ème siècle, quand une tempête violente créa des dunes qui formèrent un marais alimenté seulement à marée haute. L'été, d'immenses tas de sel sèchent au soleil :

07 21 AVEIRO29Le plus ancien "grenier à sel" de la ville :

07 21 AVEIRO33Et le dernier encore en activité :

07 21 AVEIRO35Nous terminons la balade par le quartier "riche" de la ville bordé d'immeubles de standing

07 21 AVEIRO38Tout au fond de ce dernier canal, se trouve une immense fabrique de céramiques, aujourd'hui reconvertie en immeuble administratif :

07 21 AVEIRO40De retour sur la terre ferme, nous partons pour une balade à pied cette fois :

07 21 AVEIRO08

07 21 AVEIRO13Belle représentation de "street art" :

07 21 AVEIRO59La façade de l'église de la Miséricorde au soleil couchant. Elle est entièrement recouverte d'azuléjos.

07 21 AVEIRO55Certaines rues de la ville sont tendues de filets dans lesquels sont pris des poissons en papier:

07 21 AVEIRO58Nous arrivons devant la porte du cimetière des notables de la ville... la déco nous surprend... mettre des têtes de mort, faut oser...

07 21 AVEIRO45Vue l'heure tardive, il est fermé.... enfin, pas pour tout le monde :

07 21 AVEIRO46Nous décidons d'y revenir le lendemain matin car les chapelles plus où moins imposantes qui l'entourent piquent notre curiosité :

07 21 AVEIRO51En effet, à l'intérieur de ces monuments, nous découvrons que les cercueils sont simplement posés sur des étagères... ça fait drôle, on a pas l'habitude...

07 21 AVEIRO47Nous trouvons cette grande représentation en bronze de "la faucheuse" très poignante :

07 21 AVEIRO52Nous quittons Aveiro pour notre dernière étape : Porto. Mais avant celà, je veux faire un tour à  Costa Nova Beach, village typique de pêcheurs aux maisons rayées dont j'ai beaucoup entendu parler. Après avoir tourné un peu (même le GPS a du mal à s'y retrouver...) nous finissons par y arriver.

07 22 AVEIRO

 D'un côté il y a la mer et le petit port 

07 22 AVEIRO01

 

de l'autre, une longue promenade bordée des fameuses maisonettes colorées07 22 AVEIRO05

07 22 AVEIRO06Il en reste encore quelques unes "dans leur jus" :

07 22 AVEIRO11Mais globalement, toutes celles qui se trouvent face à la mer sont dans un état impeccable. 

07 22 AVEIRO08Voilà, je suis contente, on peut parcourir les 70 km qui nous séparent de Porto.... en croisant les doigts pour que l'hébergement qui nous attend corresponde à ce que j'ai vu sur internet !.

Très bon week-end à tous.